AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 REVIVAL #2 - MAIN EVENT : RICOCHET & MATT SYDAL vs. BOBBY ROODE & ADAM COLE

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
PAZUZU
Toujours second.
avatar

Messages : 426
Date d'inscription : 18/08/2016
Age : 20
Localisation : Orlando, Florida.

WCWA History
Wrestler : Ricochet
Cash : 0$
Record : 2-1-2

MessageSujet: REVIVAL #2 - MAIN EVENT : RICOCHET & MATT SYDAL vs. BOBBY ROODE & ADAM COLE   Mar 30 Aoû - 3:01

Bonne chance à vous les gars.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://wcwa-booxneo.forumactif.org
legend.
じょうし.
avatar

Messages : 918
Date d'inscription : 18/08/2016
Localisation : Saint Louis, Missouri. Midwest.

WCWA History
Wrestler : Matt Sydal
Cash : 0$
Record : 4-2

MessageSujet: Re: REVIVAL #2 - MAIN EVENT : RICOCHET & MATT SYDAL vs. BOBBY ROODE & ADAM COLE   Mer 31 Aoû - 14:25


SPEECH #02 - Main Event material.
SYDAL. & RICOCHET. vs. ROODE. & COLE.
WCWA UNIVERSE.

__


Il est 14h00, nous sommes le 31 Août 2016. Dans un local, des sacs de frappes, un ring et des appareils de musculations reposent, tandis que deux hommes sont là, à parler ensemble. Ces hommes sont Ricochet et Matt Sydal.

MATT SYDAL. - My name is Matt Sydal, and I'm the most successful man of the Universe.

Sydal s'adresse directement à la caméra. Il jette un coup d’œil derrière lui avant de poursuivre.

MATT SYDAL. - And this guy right here, is Ricochet. He's just the second most successful man of the Universe. Just kidding... Il y a une semaine de ça, je vous parlais de mon match qui allait m'opposer à Jeff Hardy et Seth Rollins. Je ne vais pas m'étendre sur ce sujet très longtemps. Je vais juste vous informer, au cas où vous n'auriez pas vu le show, que j'ai remporté ce combat. J'ai dis ce que j'allais faire, j'ai fais ce que j'avais dis que je ferais. Rien de plus, rien de moins. Si je suis là, face caméra, ce n'est pas pour mettre le poing sur cette victoire prestigieuse que j'ai obtenu la semaine passée. Si je suis ici, si nous sommes ici avec Ricochet, c'est pour vous parler de ce Main Event qui vous attends. Oui, enfin, Matt Sydal est érigé au rang de Main Eventeur. Enfin, Matt Sydal est jugé à sa propre valeur. Enfin, lors de Revival 2, je prendrais part au combat le plus important de la soirée. Because i deserve it, and everybody know that.  



Sydal pointe la caméra du doigt, avant de reprendre.

MATT SYDAL. - Ricochet and I, we're going to face Bobby Roode and Adam Cole in an epic tag team match. Je suis heureux, de pouvoir faire équipe avec Ricochet. Lorsque je suis venu à la WCWA, j'avais un but clair, un but précis. Celui de devenir important, celui de devenir l'homme à abattre, l'homme qu'on a envie de regarder catcher. Je me suis juré que j'y arriverais par mes propres moyens, que je saurais faire ce qu'il faut pour y parvenir. J'ai juré que je ne ferais confiance à personne, que chacun ici serait mon ennemi. Néanmoins, j'avais tord sur un point, et j'aimerais y revenir dès maintenant. J'avais tord sur le fait qu'ici, aucun ne m'arrive à la cheville. J'admets que Ricochet est un compétiteur incroyable, et c'est un honneur pour moi de pouvoir faire équipe avec lui une fois de plus. A la NJPW nous avons fait de belles choses, nous allons faire de belles choses ce Dimanche, comme nous en avons l'habitude. God damn, Ricochet et moi sommes au dessus de tout, au dessus de vous, Roode et Cole. We're so high, u can't touch us buddy.  

Matt Sydal regarde le sol, comme pour indiquer que Roode et Cole se trouvent là, tandis que Ricochet et lui brillent tel des étoiles dans l'immensité du ciel.

MATT SYDAL. - You know what, let me tell u something. Beaucoup de gens parlent beaucoup ici. Beaucoup sont là, à se vanter de leurs passés, de ce qu'ils ont pu accomplir, de ce qu'il les rends fier. C'est normal, en soit. Je suis moi-même content d'évoquer notre passé commun avec Ricochet. Mais il y a quelque chose qui me chagrine. Hé, vous pourrez dire ce que vous voudrez, vous pourrez parler de ma carrière à la fédération de Stanford, mes problèmes passés. Vous pourrez aller chercher le moindre insignifiant petit détail de ma vie pour me faire de l'ombre, vous n'y arriverez pas. Pourquoi ? Parce que le Matt Sydal que vous avez connus est mort et enterré. Je suis un homme neuf, un homme nouveau, plus talentueux, plus performant que jamais et je ne laisserais personne tenter de me donner des leçons. Allez-y, Roode et Cole, je vous attends. J'attends de vous voir, dans le ring, en backstage, en train de casser du sucre sur mon dos. "Hé, hé, Sydal n'est rien d'autre qu'Evan Bourne, ce mec raté, qui pense mériter une chance plus grande, mais qui devrait se contenter de ce qu'il a car il n'a pas ce qu'il faut pour prétendre à plus.". U gotta be kidding me. U're all so predictible.  

Petit rictus de la part des deux hommes. Ricochet est silencieux. Cette promo, c'est celle de Sydal. Il se contente d'écouter et d'hocher la tête, tandis que son collègue continue.



MATT SYDAL. - So what now ? Maintenant quoi ? On va passer nos journées à pointer du doigt les défauts des autres ? On va passer nos journées à tenter de se mettre des bâtons dans les roues pour prendre un ascendant psychologique sur l'autre avant notre Main Event ? Si c'est ce que vous voulez, si c'est ce qui vous amuse, laissez moi jouer avec vous. Je pourrais très bien parler de vos carrière, à vous aussi. Je pourrais très bien parler de toi par exemple, Adam Cole. Tu sais quoi, je pourrais très bien dire que tu n'es qu'un clown. Je pourrais très bien dire que tu n'es qu'un énième wrestler indy, surcoté, adulé par les fans sans cervelles qui se laissent acheter et endoctriner par tout ce qui porte une étiquette "d'indépendant". Hé, il ne suffit pas de venir du catch des bas fonds pour avoir du talent, et pour marquer l'histoire. Je ne prétends pas l'avoir marqué, certes, mais tu ne l'as pas marqué non plus et tu ne la marqueras jamais, Cole. Tu sais quoi, je suis même persuadé que si tu en es là aujourd'hui, c'est parce que tu as su t'entourer toutes ces années. Look at, Kevin Steen. Ton pote, ce fat dude sur qui tu t'es reposé pendant pas mal de temps. Aujourd'hui, il prends par à des combats dont tu rêverais ne serais-ce que participer. Regarde les Young Bucks. Cette équipe qui a su révolutionner le catch par équipe, tu n'es que l'ombre de ces deux mecs là, qui mériteraient plus que toi d'avoir la pseudo renommé que tu as acquise. Dans ce monde, tout n'est question que de respect, Cole, et t'es ce genre de mec qui n'en mérite pas, qui n'en donne pas aux autres, mais qui rêverait d'en avoir une montagne pour pouvoir monter dessus et s'y installer durant des années. You're a crap, Cole. And u can just suck me, baby.   

Sydal montre son entre-jambe, ce qui fait doucement rigoler Ricochet.



MATT SYDAL. - Hey, Roode, how ya doin ? Je pourrais aussi m'attarder sur ton cas, et dire que ton empire s'est battît dans une fédération poubelle qui pensait pouvoir rivaliser les plus grandes, mais qui a du se contenter de mecs de la trempe de Matt Hardy et d'Ethan Carter. Hé, dis-moi Roode, quel odeur a le cul de Dixie Carter ? Roode, t'es ce genre de mec, qui va dans une sous-fédération, censé être une fédération école, après avoir prétendu être une légende, pour espérer te refaire une jeunesse à quarante ans, uh ? Tu tentes de revenir sur le devant de la scene. Tu sens que ton personnage commence à flancher, alors tu t'en vas, tu vas relever de "nouveaux défis", face à des jeunes à qui tu n'as aucun scrupule à voler le spotlight. Congratulations, Roode, u're now a perfect son of a bitch. T'es le genre de mec qui me rends malade. Te voir venir, avec ton horrible gueule, souriant et heureux de briser les rêves de plus talentueux, plus jeunes et plus prometteur que toi, ça me donne envie de monter dans le ring et te coller un High Kick en plein sur la nuque. Merci de m'en avoir donné l'opportunité, ce Dimanche. Vous vous ressemblez, dans le fond, Cole et Roode. Vous êtes deux singes, pensant être des légendes, mais qui seront oubliés dès lors où vous aurez prit vos retraites. Vous êtes ces mecs arrogants, imbus d'eux-même, dont l'égo est plus important que la personnalité. You make me sick, Roode, Cole.

Plus le temps passe, plus Sydal semble énervé.

MATT SYDAL. - Listen to me, Cole, Roode. Préparez-vous à entendre cette triste et cruelle vérité. Vous n'étiez que deux bons catcheurs, dans des fédération de très faible niveau. Cependant, cela ne fait pas de vous des mecs talentueux. Vous étiez les meilleurs parmi les mauvais, félicitations. Désormais, vous serez les plus mauvais parmi les meilleurs. Votre hype va redescendre aussi vite qu'elle est montée. Vos noms ne seront bientôt plus que des sujets de moqueries. Ricochet et moi allons vous faire regretter d'avoir croisez nos routes, d'avoir voulu vous mettre en travers de nos chemins. C'est triste, cette histoire de fric, de prime, je n'ai pas besoin de ça, Ricochet n'a pas besoin de ça. Je sais que Roode et Cole sont deux mecs cupides, avide d'argent. Quelle horrible histoire, vous allez perdre vos cagnottes dès votre deuxième match. Ce qui compte, ce n'est pas l'argent, ceux ne sont pas les victoires. Ce qui compte, c'est la reconnaissance. Ce qui compte, c'est de voir que les gens vous évite, que votre nom fait peur. Bobby Roode, Adam Cole. Vos noms semblent sortis de séries pour adolescente de Disney Channel. Matt Sydal, voici le nom d'un Main Event material. Voici le nom du futur de la WCWA. Matt Sydal, en lettre dorée, régnant et dominant la WCWA. You can't beat me. I am invincible.   



Plus le temps passe, plus Sydal semble énervé.

MATT SYDAL. - This is all over. Cet affrontement est déjà terminé avant d'avoir commencé. Je n'ai aucun doute, aucun stress. Le suspens et la surprise ne sont pas permis. La défaite ne sera pas autorisé. Ricochet et moi sommes bien trop haut pour que vous pussiez nous faire de l'ombre. Nous sommes au sommet de la cime de cette arbre dont vous êtes les racines, mais rassurez-vous les mecs, un arbre a toujours besoin de racines pour ne pas tomber. Nous avons besoin de vous, nous allons vous utiliser, pour que nous montrions nos talents. Vous allez nous faire briller, estimez-vous en heureux. Ricochet et moi, nous ne sommes pas seulement alliés, nous sommes amis. Cette amitié va-t-elle durée ? Honnêtement, je n'en sais rien et ce n'est pas mon problème pour le moment. Je me fiche de savoir si cette amitié continuera encore deux ans, dix ans, ou deux semaines. Ce que je sais, c'est que Ricochet et moi partageons les mêmes valeurs. Ensemble, nous formons une équipe indestructible, que deux mecs randoms tels que vous, que l'on a forcé à faire équipe, ne peuvent concurrencer. Je ne sais pas comment vous expliquer à quel point nous vous sommes supérieurs. En faite, je crois que je n'y arriverais pas. Vous le verrez tous très bien, ce Dimanche, lorsque que Ricochet et Matt Sydal vont dominer, humilier, puis vaincre Bobby Roode et Adam Cole. Everybody talk to much, now, it's just time to fight. See ya this Sunday, buddy.  



Sydal s'avance vers la caméra, il semble en avoir terminé.

MATT SYDAL. - I'm going to be this future which escaped me in the past. I am Matt Sydal, the most successful man of the Universe.
Believe in me
.


Ring the bell.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
GLORIOUS



Messages : 50
Date d'inscription : 22/08/2016

WCWA History
Wrestler : Bobby Roode
Cash : 0$
Record : 2-1

MessageSujet: Re: REVIVAL #2 - MAIN EVENT : RICOCHET & MATT SYDAL vs. BOBBY ROODE & ADAM COLE   Mer 31 Aoû - 18:55

Nous sommes ce soir au Japon, à un event de la New Japan Pro Wrestling ! Très récemment, des rumeurs circulaient activement. Un homme connu de ce business, Bobby Roode, aurait été aperçu à l'Haneda Airport de Tokyo, alimentant les possibilités quant à une présence à l'événement de ce soir. Les spectateurs sont en expectation devant ce ring vide. La salle, bruyante, est plongée dans le noir. Les fans ont rapidement une réponse à ces rumeurs... le theme "Glorious" raisonne dans la salle. Certaines personnes appréciant la musique applaudisse, ceux qui connaissent Bobby Roode ne manquent pas de le siffler copieusement, et d'autres ignorent probablement l'identité de l'homme s'avançant fièrement vers le ring. Ce-dernier, vêtu d'un costume très élégant et chic, coupe court à la rumeur quant à un combat ce soir. Il n'est pas là pour lutter. Il pénètre dans le ring, fait quelques petits tours comme pour prendre ses marques, et entame sa prise de parole. Vos yeux font erreur, il n'y a pas de titre sur son épaule.

BOBBY ROODE ✕  New Japan Pro Wrestling, levez-vous et acclamez le plus grand lutteur ayant jamais posé le pied sur ce ring. Stand up for Glorious Bobby Roode.



BOBBY ROODE ✕  Here we are, New Japan. Voyez-vous, Bobby Roode devait lutter ce soir. Les dirigeants souhaitaient voir l'homme que je suis faire don de ses qualités à cette compagnie. On m'a payé un jet. On m'a offert une chambre d'hôtel 5 étoiles. On me proposait un duel face au lutteur de mon choix. La New Japan a tout fait. Absolument tout. Mais malheureusement.. la New Japan n'est rien. Je suis désolé de vous le dire, as you can see.. vous ne verrez pas Bobby Roode en action ce soir. Et ma décision s'explique de la plus simple des manières : You don't deserve Bobby Roode. La New Japan ne mérite pas Bobby Roode. Si Bobby Roode est présent ce soir, ce n'est certainement pas pour annoncer une entente entre cette compagnie et lui. Je me suis promis de ne jamais être réduit à rejoindre cette fédération, je me suis promis de ne jamais être en manque de lumière, je me suis promis d'être glorieux à chaque instant de ma carrière. La New Japan n'est pas synonyme de talent, la New Japan n'est pas un vivier glorieux, il n'y a rien qui motive une signature à la New Japan si ce n'est l'échec.

La foule, très patriote, réagit négativement aux propos de Bobby Roode. Les Japonais n'aiment pas le manque de respect, d'autant moins sur leur propre terre, et Bobby Roode l'apprend très rapidement. Il ne prête pas attention, se contentant d'un sourire à un fan du premier rang l'insultant copieusement.

BOBBY ROODE ✕  Isn't Glorious for you, I know. Ce n'est ni glorieux pour vous ni glorieux pour les lutteurs venant ici afin de connaître la gloire. Et si vous êtes ici, c'est sans doute car vous n'avez pas les moyens de traverser l'océan afin de vous payer le luxe de découvrir ce que signifie le haut niveau. Japan isn't a Glorious Place. Les uniques lutteurs de ce pays ayant œuvré dans les plus grandes compagnies américaines ne l'ont fait uniquement que pour des rôles de faire-valoir. Ils n'étaient rien. Et c'est ce que les Japonais sont, c'est ce que le Japon est, c'est ce que chacun d'entre vous êtes. Le Japon est la terre d'accueil pour des lutteurs ne connaissant pas le succès dans la grande ligue, les Etats-Unis.



BOBBY ROODE ✕  La vérité est parfois cruelle à entendre. Elle l'est pour vous, pour chacun des lutteurs ici, mais par dessus tout pour deux lutteurs qui croiseront la route de Bobby Roode ce dimanche. Je suis ici pour m'adresser à Matt Sydal ainsi qu'à Ricochet, mes deux futurs adversaires. Ici, je suis au milieu du ring de la fédération où l'un comme l'autre ils ont réalisé les accomplissements majeurs de leur carrière. Ici même, dans cette sous-fédération. Je sais ce que les spécialistes en diront, je sais ce que la planète internet dira, mais la réalité n'est pas ce que certaines personnes veulent laisser croire. Si la New Japan était une grande fédération, elle compterait Bobby Roode parmi les siens. Mais la New Japan ne comptera jamais Bobby Roode dans ses rangs car Bobby Roode fait partie de l'élite de ce sport. Je suis la définition du niveau supérieur, je suis la définition du niveau suprême. Je représente en tant que lutteur ce que la New Japan ne représentera jamais en tant que fédération. Je représente ce que Matt Sydal et Ricochet ne représenteront jamais. L'un comme l'autre vanteront leurs acquis ici, au Japon, car ils ne pourront jamais rien vanter de glorieux aux Etats-Unis. C'est vrai, ils ont eu du succès ici ? Mais qui n'en n'a pas eu. Vous savez, j'ai brièvement côtoyé un homme que vous connaissez tous, Montel Vontavious Porter. Il est venu quelques temps à Orlando, voulant faire sa loi sur les terres de Bobby Roode, mais il n'a pas foulé les rings d'Orlando très longtemps. Il pensait être au Japon, il n'y était pas, il était chez Bobby Roode.

Les japonais n'adhèrent toujours pas au discours, à vrai dire, ils commencent à petit à petit devenir plus insistant dans leur réaction. Ayant conscience d'assister à une shoot promo, les fans sont nerveux et manifestent leur mécontentement.

BOBBY ROODE ✕  Cependant, il fut davantage connu pour son passé du côté de Stamford. A la WWE, MVP a écrit son nom dans le livre des records. Durant 5 mois... 5 longs mois, il a été incapable de remporter le moindre match. Des défaites à répétition, des humiliations à répétition, MVP comprenait que sa place n'était plus sur ce circuit. Dès lors qu'il fut libéré de son contrat, devinez où est-ce que MVP a décidé de rebondir ? New Japan Pro Wrestling. Et alors qu'il était le lutteur le moins en vue, le lutteur le moins glorieux des Etats-Unis, MVP est devenu le premier IWGP Intercontinental Champion de la New Japan. Il est passé de risée des Etats-Unis à fierté ici au Japon. Cela traduit l'écart entre ces deux ligues mais par dessus tout l'écart entre les lutteurs que sont Matt Sydal et Ricochet en comparaison à Bobby Roode. Nous ne sommes pas au même niveau. Nous ne boxons pas dans la même ligue. Vos accomplissements en tant que lutteur sont inexistants. Votre carrière est inexistante. Et vos chances de remporter le main event ce dimanche le sont tout autant.



BOBBY ROODE ✕  Ce n'est pas un hasard si vous êtes davantage sur ces terres plutôt que sur les grandes scènes américaines. Les faibles sont à l'aise là où d'autres faibles les attendent. Yes, people, vous pouvez réagir de la manière dont vous voulez, vos insultes et vos cris ne masqueront pas ces vérités. Aucun de vos champions ne pourraient rivaliser avec Bobby Roode. Il n'existe aucun lutteur dans ce pays, même dans sa plus grande forme, pouvant rivaliser avec Glorious Bobby Roode. Kazuchika Okada, votre grand champion, a connu l'un des parcours les plus chaotiques au sein de la TNA. Shinsuke Nakamura ? I could beat him. Kenta Kobashi ? I could beat him. Hiroshi Tanahashi ? Same.. old.. shit ! If he was alive, even Mitsuharu Misawa could not beat me !

C'en est trop pour les fans qui après ce manque de respect envers une légende commence à créer un bruit assourdissant. Le bruit empêcherait presque Bobby Roode de continuer, qui reçoit un gobelet à ses pieds. D'autres échouent contre le tablier du ring. Après une courte interruption, Bobby Roode reprend de plus belle.

BOBBY ROODE ✕  I'm so bad, sorry ! Je suis ici pour vous ouvrir les yeux. Vous n'êtes pas une grande ligue. Vous pensez que MVP est un cas isolé, que son succès est une exception ? Vous voulez une autre histoire ? Let me tell you a story about a former NJPW Tag Team Champion, dénommé Harry Smith. Il a rejoint la New Japan pour les mêmes raisons que MVP. Sans doute pour les mêmes raisons que mes adversaires de dimanche. Il ne remportait pas le moindre match. Que ce soit en simple ou en équipe, son nom était du même bord, celui des perdants. Et comme chaque lutteur en manque de succès, il a rejoint les rangs de la New Japan. La chose la plus humiliante n'est pas qu'il ait rejoint les rangs de la New Japan, la chose la plus humiliante, c'est qu'il ait remporté le IWGP Tag Team Champion dès son arrivée. Une nouvelle preuve de la faiblesse de cette compagnie. C'est donc ça les champions à la NJPW, huh ? C'est ce genre de champions que vous êtes Matt, Ricochet ? C'est de vous que Bobby Roode doit se méfier ? Come on. You are not Glorious. Mais ce dimanche, vous le serez, car vous lutterez l'un comme l'autre dans le plus grand match de la soirée. Hélas pour vous, vous vous rangerez sur le bord des perdants. Mais c'est une habitude pour toi Sydal. Enfin, devrais-je peut-être dire Evan Bourne ?



BOBBY ROODE ✕  Je ne sais ce que tu recherches à travers ces différents noms. Peut-être qu'ils sont les fondateurs de chacune de tes rédemptions. De toutes ces fois où tu as dit être un homme nouveau, et toutes ces fois, où tu es resté le même. Ton nom change mais tes résultats ne changent pas, Matt. You are not glorious. Tu te persuades année après année que celle-ci sera la tienne mais tu ne t'imposes jamais au plus haut niveau. Je ne te crains pas. Je n'ai pas peur d'Evan Bourne. Je n'ai pas peur de Matt Sydal. Tu peux t'affubler d'un nouveau nom, encore et encore, l'issue ne changerait pas. Tu resterais ce que tu es. Tu resterais ce Highlight Player, laissant Bobby Roode être un Franchise Player. Bien évidement, tu feras de belles choses dimanche. Tu voleras dans les airs comme tu sais si bien le faire. La foule sera derrière toi car elle aime que tu sacrifies ton corps pour les divertir. Et comme à chaque fois, tu échoueras lorsqu'il s'agira de remporter le match. Moi, je ne suis pas là pour divertir la foule, je suis là pour faire ce que j'ai à faire. Venir dimanche, vous battre, et repartir avec un bilan intact de deux victoires pour aucune défaite.

Le climat dans la salle demeure toujours aussi chaud. Certains fans scandent le nom de la fédération, d'autres scandent celui du Japon, et quelques rares personnes scandent le nom des futurs adversaires de Bobby Roode.

BOBBY ROODE ✕  And that's what i'm gonna do ! Et ni toi, ni ton petit ami Ricochet, ne pourront entraver la route glorieuse sur laquelle Bobby Roode circule à pleine vitesse. Ricochet, je ne t'ai jamais vu sur mes terres. Je ne t'ai jamais vu sur les grands circuits. Tu préfères surfer sur la vague indépendante, c'est ça ? Ces shows que des milliers de personnes prétendent suivre mais qui ne remplissent pas davantage que des bingo halls de 200 personnes. Tu as lutté pour de nombreuses fédérations indépendantes, tu y as remporté des titres, mais quelle valeur ces titres ont ? Je ne dis pas que tu es un mauvais lutteur, tu es peut-être le meilleur lutteur sur le circuit indépendant qui sait, mais le circuit indépendant ne veut rien dire de plus que le circuit indépendant. Le plus grand lutteur indépendant ne vaut pas le meilleur Bobby Roode. Ce dimanche, j'ai le regret de vous annoncer que je vais tuer dans l’œuf vos espoirs.



BOBBY ROODE ✕  Vos espoirs ne sont pas uniquement sportif, je me trompe ? Vos espoirs sont également financier. Je sais que l'argent est important pour vous. Vous recevez des cachets ridicules pour vos combats dans l'Underground, pas vrai Ricochet ? Vous recevez des cachets ridicules quand vous luttez sur ces rings minables, ici ? La WCWA est une plateforme lumineuse pour vous. Pouvant vous apporter de l'argent, de la lumière, des contrats. Mais je suis désolé de vous l'annoncer, ce dimanche, la lumière éclairera Bobby Roode faire de ce Main Event un moment de gloire. Je suis désolé d'annoncer à vos familles que ce dimanche, Papa ne ramènera pas d'argent à la maison. Vos femmes respectives continueront à être les épouses de deux sous-lutteurs détruisant leurs corps pour le plaisir de 200 pauvres allumés. Ce dimanche, ce n'est pas la victoire qui vous attend. Ce n'est pas la renommée. Ce n'est pas l'argent. La seule chose qui vous est promise c'est l'échec dans le second Main Event de Revival. L'échec face à quelque chose de plus grand que vous, de plus fort que vous, de plus riche que vous.

La caméra se recentre sur le visage de Bobby Roode, qui fixe la caméra.

BOBBY ROODE ✕  Me, Glorious Bobby Roode !

Dans une atmosphère très tendue, très pesante, Bobby Roode quitte le ring. La foule conspue, les plus violents lancent ce qu'ils ont dans les mains, obligeant la sécurité à intervenir afin d'escorter Bobby Roode vers la sortie. Des gobelets, des bouteilles, toutes sortes de projectiles sont lancés. Ce soir, Glorious Bobby Roode n'a pas lutté mais il a fait un impact. Ses mots ne manqueront pas d'être repris afin de teaser son prochain combat, dimanche, à la WCWA. Ses adversaires sont prévenu, Bobby Roode est prêt. Bonne chance à vous les mecs.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
PAZUZU
Toujours second.
avatar

Messages : 426
Date d'inscription : 18/08/2016
Age : 20
Localisation : Orlando, Florida.

WCWA History
Wrestler : Ricochet
Cash : 0$
Record : 2-1-2

MessageSujet: Re: REVIVAL #2 - MAIN EVENT : RICOCHET & MATT SYDAL vs. BOBBY ROODE & ADAM COLE   Sam 3 Sep - 23:09

J'annonce, pas de respect pour la narration aujourd'hui, c'est un truc de gay et les gays, c'est des pédés.



RICOCHET Ici votre lutteur préféré, Ricochet. Vous devez vous poser tout un tas de questions, pourquoi sommes nous retenus à San Diego par les officiels de la WCWA ? Qu'est-ce que vient faire Eve Torres dans cette histoire ? Laissez moi vous dire franchement, je n'en sais pas plus que vous. And you know what ? Je m'en fiche pas mal. Une chose m'a été promise, celle d'avoir du challenge, celle de croiser le fer avec les plus grands lutteurs de la planète. Peut importe les conditions dans lesquelles cela se fera, je suis simplement ici pour continuer à montrer que dans ce ring, il n'existe pas meilleur que moi !

Respire.

RICOCHET Et j'ai débuté de la meilleure des manières la semaine dernière à Revival en venant à bout du Miz alors que tout le monde me voyait perdant, tout le monde me voyait perdre ce match, j'étais l'underdog et pourtant, vous savez tous ce qui s'est passé, je me suis envolé et j'ai décroché la victoire. Cette semaine, on prend les mêmes et on recommence, à la différence près que cette semaine, c'est en main event que ça se passe et c'est un tag team match ! Matt Sydal & Ricochet against Adam Cole and Bobby Roode, sounds like a true main event, huh ?



RICOCHET Et une nouvelle fois, les gens font les mêmes erreurs, celle de dire aussitôt que Ricochet et Matt Sydal sont les underdogs, ceux qui ont tout à prouver face à deux piliers de cette industrie. Grosse erreur, très grosse erreurs guys. Matt et moi, nous nous connaissons, nous sommes deux potes qui savent lutter ensemble. Deux fois IWGP Jr Tag Team Champions, une fois Never Openweight Six Man Tag Team Champions, et tout ça en moins d'un an. Nous formons une équipe efficace et vous savez ce qui fait que nous vaincrons nos adversaires à Revival ? Notre unité.

Arrête toi.

RICOCHET Une équipe fonctionne lorsque les personnes que vous associez mettent leur ego de côté pour oeuvrer dans un but commun. Deux lutteurs habitués à lutter en équipe vaincront toujours deux top stars que l'on met ensemble pour une soirée. Matt et moi sommes honnêtes l'un envers l'autre et c'est pourquoi nous réussissons, car nous nous connaissons et nous savons comment agir en fonction de ce que fait l'autre. La semaine dernière, je suis venu parler à Matt et ce dernier n'a pas véritablement manifesté une quelconque émotion. Est-ce que je vais lui en vouloir ? Est-ce que je pense que cela va créer des tensions durant notre match ? Absolument pas, car je sais que si je désire remporter ce match, je me dois de lui faire confiance. Et c'est tout ça qui nous différencie de Bobby Roode et Adam Cole.



RICOCHET
Aujourd'hui, ces deux là excellent en solo, mais ça n'a pas toujours été le cas. Pendant longtemps, Bobby Roode a été tag team specialist, faisant un temps parti de l'équipe qui était considérée comme la meilleure de son époque, Beer Money. C'est vrai que lui et Storm se débrouillaient bien, y'avait une bonne alchimie et on sentait qu'ils s'amusaient. Mais vous savez quoi ? Ca s'est mal fini, très mal fini. Roode a trahi James Storm pour le dépouiller du TNA Heayvweight Championship. Une amitié s'est brisée, c'en était finit de Beer Money. Bobby Roode est devenu champion du monde, a établi un règne monstrueux avec le titre, mais en échange, il est devenu un lâche. "On ne vous demande pas comment vous gagnez mais si vous gagnez", cette phrase revient souvent dans ce business, mais elle ne veut strictement rien dire. Bien au contraire, c'est le chemin parcouru qui crée de belles victoires. C'est lorsqu'un homme a réussi à surmonter toutes les épreuves que sa réussite est saluée, pas lorsqu'il a brûlé les étapes pour arriver directement au sommet. Et ça, c'est exactement ce qu'a fait Bobby Roode.

Tu peux reprendre.

RICOCHET Il est temps de mettre les points sur le I. Bobby, tu aimes à penser que tu es "Glorious", tu ne cesse de le répéter au travers de tes prises de paroles toujours plus longues. Mais en quoi es-tu glorieux ? Laisse moi te dire une chose, lorsque l'on a un ego aussi gros que le tien, on se doit d'être au moins le numéro un dans ce que l'on fait. Mais ça n'a jamais été ton cas. Tu viendras me rappeler ton règne de champion de la TNA, qui a été le plus long d'ailleurs. Tu me rappelleras ta réussite avec Beer Money, tu me rappelleras à quel point le wrestling world a cherché à t'obtenir une fois que tu as quitté la TNA. Mais tout ça, je m'en fiche, car ça ne compte même pas. Bobby, tu avais beau avoir la A-belt, tu étais tout de même le B-champion de la C-company. Car oui, toi, le grand Bobby Roode, le champion du monde, tu te faisais complètement éclipser par Austin Aries, ce même Austin Aries qui finira par te prendre le titre après que tu aies osé le sous estimer. Tes titres tag team ? Une nouvelle fois, Beer Money était la plus grande équipe de la TNA, de loin, certains disaient du monde, mais vous êtes vous confrontés au monde ? Non. C'est facile d'être le meilleur au sein d'un territoire que l'on a minutieusement défini. C'est en tout cas plus simple que d'aller voyager à travers le monde prouver sa valeur.



RICOCHET Alors beaucoup diront que je suis jaloux de ta popularité ou quoi que ce soit, mais détrompe toi mec, c'est pas le cas. Qui est finalement allé à NXT ? Toi. Hey, no offense pour les mecs d'NXT, mais, il s'agit d'un show pour les talents en développement. Et pourtant, le seul, l'unique "GLORIOUS" Bobby Roode débute dans le C-show de la plus grosse compagnie du monde ? Alors qu'un AJ Styles a directement débuté au Royal Rumble ? Peut-être que les officiels de la WWE ont bien comprit que Styles était plus intéressant que Roode en fait. Mais tout ça me fait me demander, où est ta fierté ? Toi qui disais être le meilleur, le plus grand, tu as accepté d'aller à NXT, dans un show pour jeunes lutteurs. Toi, le plus long règne de TNA Champion, l'auto proclamé meilleur lutteur de la planète, le vétéran de quarante piges, t'as accepté de débuter en bas de l'échelle plutôt que de demander le tapis rouge. C'est peut-être qu'au final, toi-même tu as compris que tu ne le méritais ou qu'on t'as tout simplement expliqué que tu ne le valais pas. Dans les deux cas, tu m'excuses buddy, mais c'est un peu ridicule pour un gars qui se prend autant au sérieux que toi.

Je suis un génie.

RICOCHET Tu étais le roi des mers, mais te voilà maintenant dans l'océan. Et dans l'océan, tu n'es pas le plus grand, voilà la vérité. Tu n'as rien prouvé Bobby, tu n'as rien de glorieux, tu n'as fait que ramasser les miettes. Les hommes que tu as vaincu ? Du vent, simplement les gars dont la WWE ne voulait plus. Tu n'es pas celui que tu prétends être. Mais tu sais quoi ? Je vais te donner l'occasion de le prouver. Do you want to be someone man ? Viens sur le ring à Revival et donne tout ce que tu as, frappe moi aussi fort que tu le pourras et tente de me vaincre. Tente de montrer que celui qui est en fait plus sur la fin de sa carrière que sur le début en a encore dans le ventre en battant le jeune le plus prometteur du business. Parce que ouais, c'est depuis combien de temps qu'on te prend un minimum au sérieux en tant que lutteur solo ? Quatre, trois ans ? T'avais donc déjà plus de trente cinq ans, il était temps de te lancer, à moins que tu sois parti pour lutter aussi longtemps que ce taré de Terry Funk. Roode, tu es très loin, trop loin d'être celui que tu prétends être, désolé de te le dire, mais c'est la stricte vérité. Tu es un second couteau, tu as beau être une jolie lame, tu as beau avoir de la ressource, tu restes un second couteau doublé d'une fiotte.



RICOCHET Et ce qui fait qu'à Revival, Matt et moi vaincrons, c'est qu'Adam Cole ne vaut pas mieux. Le Panama City Playboy, un mec à l'ego surdimensionné lui aussi. Bizarrement, Cole a un peu le même parcours que Roode, mais avec un poil plus de succès. Déjà, il a commencé à percer bien plus vite, néanmoins, il a tout de même commencé à s'illustrer en équipe avec son ami Kyle O'Reilly. Vous étiez les Future Shock et vous arriviez à creuser votre trou. Puis tu es parti de ton côté, et c'est là que tu as montré ton vrai visage, celui d'une fouine prête à tout pour remporter des matchs. Et lorsque tu t'es finalement retrouvé face à O'Reilly, que s'est-il passé ? Oui tu l'as battu, mais tu as triché, tu n'as pas été un homme, tu as craché sur votre amitié, sur votre équipe, tu as craché sur ce que tu avais un temps fait grandir. Tu as craché sur une partie de toi et ça, je trouve que c'est pathétique. Cole, tu penses avoir bien fait de trahir certaines personnes pour t'allier avec d'autres et ainsi grimper les échelons mais sache une chose, tu ne fais que t'attirer des ennuis, tôt ou tard, tu finiras seul et personne ne prendra la peine de t'entendre crier. A ce moment là tu comprendras que si tu avais été plus réglo, quelqu'un t'aiderait avec plaisir. Mais non, tu préfères être un connard qui s'accroche une cible dans le dos, tant pis pour toi.


Zbeub zbeub.


RICOCHET Tu penses que ton succès te donne tous les droits ? Laisse moi te dire que non buddy. Déjà, ton succès est à relativiser. Deux fois champions Ring Of Honor, c'est vrai, ce n'est pas négligeable, mais regarde une seule seconde le roster de la ROH. Où sont les Morishima, les McGuinness, les Danielson, les Low-Ki, Homicide, CM Punk, Samoa Joe et les autres qui ont fait qu'à un moment, la ROH était la fédération la plus intéressante du monde ? Ils ont quitté le navire. Aujourd'hui la ROH n'est plus que l'ombre de ce qu'elle a été. Tu as gagné le titre deux fois, mais parlera-t-on de tes matchs contre Michael Elgin, Jay Lethal et autres Jay Briscoe dans dix ans ? Non, pourtant on parle encore de Joe contre Kobashi, Joe contre Punk, Danielson contre McGuinness et bien d'autres. Et qui seront tes adversaires dans quelques années ? Lio Rush ? Dalton Castle ? Laisse moi rire, la ROH n'est plus qu'un spectre. Bravo Adam, tu es le Hollandais Volant et la ROH est ton vaisseau fantôme.



RICOCHET Tu pourras dire ce que tu veux sur moi, que je ne suis pas allé à la ROH, ce à quoi je te répondrai que je peux tout simplement me permettre de leur dire non, en effet, je préfère fréquenter des projets plus underground si tu vois ce que je veux dire. Toi comme Bobby, vous ne pouvez au final, pas me critiquer, car votre succès, votre reconnaissance, je l'ai aussi. Qui est le nom dont on parle le plus en indy ? Le mien. Quel est le lutteur que l'on veut le plus voir signé par la WWE ? Ricochet. Qui la WWE voulait à tout prix avoir à son Cruserweight Classic ? Ricochet. Au final, je suis sans aucun doute un aussi gros nom que vous. Acceptez-le ou non, les faits sont là. Sauf que contrairement à vous, je reste humble, je n'oublie pas d'où je viens et je me contente de me montrer reconnaissant envers le ciel qui a eu la clémence de m'accorder autant de belles choses. A Revival, nous vous vaincrons, car vous n'êtes pas fait pour faire équipe, vous n'êtes pas deux hommes capable de mettre leur ego de côté, on l'a bien vu la semaine dernière, vous allez vous faire battre, purement et simplement. Roode, Cole, préparez vous car croyez-moi qu'à Revival, Matt Sydal et Ricochet vont vous montrer comment on rentre dans l'histoire, comment on fait un impact, comment on fait un pas de plus vers les sommets.


Vroum vroum.


RICOCHET Guys, i swear to you that i'm gonna win this match because i don't have any limits. There's the sky, and higher, there's me, Ricochet, the best high flyer in the whole world ! See ya' !


Allez, salut, on se retrouve dimanche ! C'était cool de vous affronter les mecs, bonne chance !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://wcwa-booxneo.forumactif.org
#1
WCWA Heavyweight Champion
avatar

Messages : 73
Date d'inscription : 18/08/2016

WCWA History
Wrestler : Adam Cole
Cash : 0$
Record : 2-1-1

MessageSujet: Re: REVIVAL #2 - MAIN EVENT : RICOCHET & MATT SYDAL vs. BOBBY ROODE & ADAM COLE   Dim 4 Sep - 0:11

La caméra s'allume, on aperçoit Adam Cole aux côtés du Podcaster pour une nouvelle apparition dans son podcast. Les deux hommes se saluent et démarrent leur conversation.



sam roberts.Et les amis, nous voici ici, à San Diego en compagnie de notre invité préféré, Adam Cole. Un plaisir de te recevoir Adam, comment vas-tu?

adam cole.Hmm, je vais bien, merci beaucoup. Je pense que je ne peux pas aller mieux d'ailleurs.

sam roberts.Je me doute, j'ai vu ta victoire sur Jay Lethal, nouveau champion ROH, une fois de plus. Comment est-ce que tu te sens après cette victoire?

adam cole.Honnêtement, j'ai juste ressenti un sentiment de fierté pour avoir mis fin à cette escroquerie qu'était Jay Lethal, il ne mérite même pas mon respect donc ne méritez pas d'arborer ma ceinture autour de ses hanches. J'ai repris ce qui me revient de droit, tout comme j'ai repris le trône de ma fédération.

sam roberts.Tout roule pour toi donc, j'ai vu aussi que tu avais signé avec la WCWA, tout le monde ne parle que de cette fédération en ce moment.

adam cole.On est venu me démarcher pour le projet, au début je me suis dis qu'avec les voyages au Japon, la ROH, la PWG je n'aurais peut-être pas le temps pour un tel projet mais je me suis entretenu avec Kenny et les Bucks, je vais un peu négliger mon temps au Japon pour l'instant, je verrais bien comment tout cela avancera.



sam roberts.Main-event du second show d'ailleurs, comment tu te sens, contre Matt Sydal et Ricochet ? Je ne vais pas te mentir, entre nous, j'aime beaucoup Matt Sydal et je suis très heureux de sa renaissance, je pense qu'il peut aller très loin.

Cole lâche un léger rictus qui à l'air de surprendre Roberts.

adam cole.Oh, wait. You're serious? Matt n'est qu'une caricature du lutteur qui tente de se reconstruire. On en a vu pleins qui essaient de faire croire qu'il est temps qu'ils renaissent, qu'ils ont les épaules pour se relever, qu'ils vont enfin briller mais tout ceci n'est qu'une hypocrisie, une farce. Au final c'est toujours la même chose, ils crient partout qu'ils n'ont jamais eu l'opportunité de faire quoi que ce soit, qu'on ne leur a jamais donné la chance, mais cela ne sert à rien de parler, s'il était si bon que ça il aurait déjà percé, il aurait déjà montré qu'il était underrated. Il serait monter sur un ring et on se serait dit putain ce mec mérite mieux. Il n'est pas assez bien utilisé, il n'est pas exposé à sa juste valeur. Personne dans ce monde ne dit ou n'a dit qu'Evan Bourne ou Matt Sydal peu importe quel nom il utilise, méritait mieux que ce qu'il a actuellement. S'il veut une chance, il n'a qu'à aller la chercher, arrêter de pleurer partout, de donner des interviews en disant que le fait que sa carrière n'est pas encore décoller est à cause d'autres personnes que de lui même.

sam roberts.I don't think so. Je pense que c'est le timing parfait pour prendre son envol, il peut faire son trou dans cette fédération.

adam cole.S'il voulait se reconstruire ce n'est pas un se réveillant du jour au lendemain qu'il peut se dire ça, il aurait dû le faire après ses deux ans de blessure, c'est les blessures qui révèlent le mental de l'athlète. Qu'a t-il fait après sa longue blessure? Il a continué à perdre comme il en a l'habitude, continuer à sillonner le monde pour trouver une fédération qui pourrait peut-être l'exposer mais il n'en est rien. Il ne veut pas ouvrir les yeux sur le monde, c'est la sélection naturelle, la loi du plus fort. J'ai une faim de loup, je monte sur ce ring pour nourrir mon appétit, montrer au monde que je suis le meilleur athlète sur cette planète. J'ai une faim que des mecs comme Sydal ne peuvent pas satisfaire. Il n'est qu'un faible parmi les faibles. Il ne mérite même pas de fouler le même ring que moi, ce n'est pas la même cour, ce n'est pas le même ring, on ne pratique pas le même sport. Il est d'une catégorie en dessous et c'est comme ça, il est uniquement là pour divertir la foule, remplir des event, tandis que je suis le Main-Event !

sam roberts.Sydal est un underdog. Il sait user de ses moments là, si t'es trop confiant, des mecs comme Sydal pourront en tirer avantage. C'est une chose qui est certaine, il l'a toujours montré.

adam cole.Je ne prends pas ce match à la légère, au contraire. Je vais montrer l'écart de niveau qu'il y a entre moi et des mecs comme Sydal ou Ricochet. Je suis jeune, talentueux, brillant, prestigieux, tout ce que rêve d'être Sydal. Je suis le plus grand champion mondial de la PWG, il lui a fallu 4 ans dans la circuit avant de remporter un titre mondial, et Sydal huh? Mieux vaut pas en parler. Il ne m'a fallu que quatre ans pour marquer le circuit indépendant tandis que Sydal n'a toujours pas laissé son empreinte, ne la laissera jamais car il n'est qu'un lutteur parmi tant d'autres, s'il quittait le business maintenant personne ne le remarquerait. Sydal a le double de ma carrière mais n'a même pas la moitié de mes accomplissements. Comme d'habitude, Matt fera de beaux gestes, voudra prouver qu'il vaut quelque chose sur le ring et finira les épaules rivés aux sols comme d'habitude en train de regarder Adam Cole célébrer, comme lorsqu'il est revenu à la ROH pour le Survival of Fittest. Enfin, il arrivera sur le ring persuader qu'il est au niveau, qu'il peut faire quelque chose, car des mecs comme toi lui monte la tête et que personne n'ose lui dire qu'il est juste mauvais.



sam roberts.Bon, j'ai l'impression que je ne pourrais pas te faire changer d'avis sur le sujet.

adam cole.Hell no, Sam. Et au fond de toi, tu sais très bien que tout ce que je dis est vrai.

sam roberts.Changeons de sujet, tu vas également affronter dans ce match la star montante du circuit indépendant, Ricochet, le King of Flight, ça t'effraie?

adam cole.Est-ce que ça m'effraie? King of Flight? Ricochet est tel que Sydal, il n'a pas encore les épaules nécessaires pour lutter au même niveau que moi, il fait parti de l'élite du circuit indépendant il le reconnait, mais à force d'avoir tendance à beaucoup voler, à prendre confiance en soit on finit par se brûler les ailes. Que ce n'est pas simplement parce qu'il fait bondir la foule, que des news paraissent un peu partout sur lui comme le lutteur le plus hype que sa valeur augmente, ce n'est pas parce qu'il a participé à quelques projets qu'il est un lutteur spécial, un autre high flyer de plus ou de moins,j'en ai vu passer des dizaines et ils se sont tous crashés à un moment où un autre. Et je me ferais un plaisir de lui montrer qui est actuellement au top de ce business. Il a battu the Miz car hors de son territoire ce lutteur ne vaut rien, but here, it's my jungle. J'ai accompli tout ce qu'il y avait à accomplir sur le circuit indy à seulement 27 ans. Nous avons le même age mais c'est lui qui vient en position de rookie, c'est lui qui a tout a prouvé face à moi. C'est lui qui devra prendre les plus grands risques comme il en a l'habitude de faire et c'est lui qui se fera river les épaules comme il en a l'habitude.

sam roberts.Well, tu rentres dans ce match très serein donc. Ricochet est un hard-worker dude, c'est un des gars bien de ce business. Toute cette hype autour del lui ce n'est pas pour rien.

adam cole.Ricochet est naif, parce qu'au final Ricochet est un gars bien, Ricochet pense qu'il va monter sur le ring et retrouver son ancien ami de toujours. Pense que tout va reprendre et qu'ils sont les meilleurs amis du monde alors qu'il se fera trahir au premier moment par Matt Sydal, qui lui a lui-même dit qu'il n'en avait plus rien à faire de son équipe. Même dans la fédération où il a le plus de succès, la Lucha Underground, il a servi de tête d'affiche, ou plutôt de faire valoir à Mil Muertes et Pentagon. Il n'était là que pour que les fans soutiennent un luchador, pour que David affronte Goliath et pourtant il a perdu. C'était la dernière ligne droite et il s'est écroulé tout comme il s'écroulera ce dimanche. Il se rendra compte que la marche était trop haute, il se rendra compte qu'il n'est pas aussi bon que tout le monde le dit. Il se rendra compte de ce qu'est l'élite, il se rendra compte qu'il n'est pas le seul à évoluer, il n'est pas le seule à progresser.. j'ai faim ! J'ai une putain de faim de loup. Ils ne savent pas ce qui les attend, Christian n'était qu'une mise en bouche et je l'ai croqué. Je lui ai montré que j'arrivais, que cette fédération serait bientôt à mes pieds. Matt Sydal, Ricochet, they can't rock with me !



adam cole. ホ It's settled, Sam. It's my win.

Fondu au noir, je vous baise tous, fuck la deadline.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: REVIVAL #2 - MAIN EVENT : RICOCHET & MATT SYDAL vs. BOBBY ROODE & ADAM COLE   

Revenir en haut Aller en bas
 
REVIVAL #2 - MAIN EVENT : RICOCHET & MATT SYDAL vs. BOBBY ROODE & ADAM COLE
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Main Event - The Undertaker VS The Miz.
» MAIN EVENT - Shawn Michaels vs Chris Jericho
» WWE Armageddon 2002
» Main Event : CM Punk Vs Chris Jericho
» Main Event : The Miz & Samoa Joe & Mike Knox Vs RKO Respect & CM Punk

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: WCWA Family :: No man's land :: Historical-
Sauter vers: